L’ écoute en chemin : élaborer une expérience experte des traversées sonores par Patrick Romieu. Lundi 3 février 2014

EH2014

Ce cours théorique est une préparation aux techniques de parcours d’écoute auxquels nous vous proposons de vous initier (parcours à l’aveugle, parcours commenté, traversée partagées. 

Qu’advient-il lorsque nous décidons de modifier provisoirement notre relation habituelle aux environnements sonores ? Si les traversées expertes se donnent comme objectif de saisir l’enlacement complexe des événements sonores et des dispositifs qui les distribuent dans le cours de l’expérience, elles supposent de fait certaines ruptures franches des modes de perception auditifs routiniers. Au rang de celles ci figurent les élaborations seconde des modes d’immersion et de traversée des espaces sonores et le travail expressif qu’elles supposent, qu’il s’agisse du compte rendu linguistique, du montage sonore ou de tout autre modalité symbolique faisant suite, trace, ou témoignage.

En nous fondant sur l’hypothèse générale qu’il ne peut y avoir de méthodes sans présupposés théoriques explicités, nous nous proposons de considérer, en amont des expériences sensorielles qui vont tisser notre travail de la semaine, deux processus fondamentaux présents dans la traversée consciente des agencements sonores : la détermination et la coordination des éléments perçus en cours de route comme indices de variation et de changement de climat. Ces instants de l’expérience se montrent particulièrement importants pour les parcours en aveugle où la proximité corporelle de l’accompagnant n’est pas sans effet sur les modalités d’élaboration spatiale, comme sur le filtrage et le compte rendu des vécus stabilisés dans des formes variables selon le choix de chacun.

Il s’agira donc de préparer les conditions d’une mise en relation des corps et des dispositifs qui soit en mesure de comprendre, sinon de maîtriser les principaux artefacts proposés à l’expérience par nos adhésions discursives, esthétiques, ou tout simplement personnelles qui sont celles avec lesquelles nous parcourons le monde. Une attention soutenue aux différentes qualités de durée construites en parcours constituera la dominante de cette mise au point préparatoire.

[Patrick Romieu est anthropologue, chercheur associé au Cresson, pédagogue du son, est aussi coordonateur de l’association Acousson4, cette dernière se consacrant depuis 15 ans à l’expérimentation comme à la diffusion pédagogique des connaissances en relation avec l’expérience sonore située]

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *