Vers une esquisse sonore de l’architecture

Grégoire Chelkoff

Introduire la dimension sonore en amont du projet architectural et urbain et non pas après que tout a été dessiné et décidé est un des objectifs fondamental des travaux des architectes au laboratoire CRESSON de l’école d’architecture de Grenoble.
Le travail de définition des effets sonores, l’expérimentation de « prototypes sonres architecturaux», la sédimentation sur le site « cartophonies.fr » de situations de références issues d’études in situ, et enfin la création d’un outil comme « esquissons », tels sont les jalons qui ont été posés au fur et à mesure des recherches portant à la fois sur les espaces publics et domestiques.
Notre exposé montrera ce parcours et les pistes pour une réflexion future dans le cadre d’une approche sensible et créative de l’envisonnrement urbain.

 

• Architecte de formation, Grégoire Chelkoff a participé à la création du CRESSON (centre de recherche sur l’espace sonore et l’environnement urbain) en 1979 à l’école d’architecture de Grenoble et aux recherches initiées par Jean-François Augoyard de 1980 à 1992 sur les effets sonores. Il a initié plusieurs travaux sur la dimension auditive dans ses relations avec l’espace construit et les pratiques, en espace public comme dans l’espace domestique et a entrepris l’expérimentation de « prototypes sonores architecturaux ». Il est responsable scientifique du site web cartophonies.fr. Professeur à l’ENSAG, ses recherches sur les ambiances architecturales et urbaines visent à développer une approche multisensorielle et expérimentale de l’architecture par l’étude des relations entre formes, formants sensibles et formalités des usages.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *