La théorie des trois conforts

½ heure théorique.
– Théorie des trois conforts. Commodité / maîtrise / réserve.
– Indépendante de la notion d’innovation (plus vieux concept du monde).
– Indépendante de l’opposition normalisation / sensibilisation
– Indépendante de l’opposition analyse / projet

Amphoux, «Vers une théorie des trois conforts», Archives HAL

½ heure conceptuelle.
– Représentations homologues
– Fenêtres sonores. Fenêtre indiscrète / sur cour / sur le Monde
– Effets sonores. Coupure / Filtrage / Epiphanie.
Postures d’écoute. Environnement / Milieu / Paysage

Amphoux, «Aux écoutes de la fenêtre», Archives HAL

½ heure pragmatique.
Implications sur travaux en cours
– Présentation éventuelle par les étudiants de premières – observations de terrain : esquisse cartographique, récit d’immersion ou description parcours sonore
– Retour-questions-débat

– repérage des potentialités de confort (3 dimensions TSs),
– représentation de ces potentialités,
– actions potentielles…

  • Pascal Amphoux, architecte et géographe. Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes. Activité indépendante de praticien et de consultant sur de nombreux projets architecturaux, urbains et/ou environnementaux (Bureau CONTREPOINT, Projets urbains, Lausanne). Chercheur au Centre de Recherches sur l’Espace Sonore et l’Environnement Urbain (CRESSON, Ecole d’Architecture de Grenoble, UMR CNRS). Membre du conseil scientifique de l’IVM Institut pour la Ville en Mouvement, Paris), expert auprès de diverses institutions suisses, françaises ou européennes.
    Auteur de nombreux ouvrages et publications scientifiques portant notamment sur l’environnement sonore et urbain, et de façon plus spécifique, sur les rapports entre la pratique du projet, l’esthétique paysagère et les méthodes des sciences sociales.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.