Synthèse de l’atelier pratique de l’École d’Hiver 2015

Dans le cadre de la troisième école d’hiver du Cresson dédiée cette année à la question des représentations de l’environnement sonore urbain, 20 participants (professionnels et étudiants en géographie, urbanisme, communication, musique, architecture, design, sociologie, anthropologie, etc.) se sont prêtés au jeu de l’atelier pratique.

Organisé tous les après-midis autour d’expérimentations in situ résonnant avec les interventions théoriques et méthodologiques présentées en matinée par des chercheurs du laboratoire Cresson, cet atelier proposait de découvrir un morceau du territoire grenoblois à partir :

  • D’une promenade collective et silencieuse traversant divers espaces (publics, semi-publics, privés), niveaux de la ville (sol, dalle urbaine, 26ème étage d’une tour résidentielle) et périodes d’urbanisation (rempart du XIXème siècle, ancien faubourg et habitat collectif des années 1960-70).
  • D’exercices individuels d’écoute située (sons proches/lointains, faibles/forts, fixes/en mouvement, continus/discontinus).
  •  De dérives en aveugle et en trio (l’aveugle, le guide et le témoin).
  • D’expérimentations vidéographiques orientées sur les jeux de contraste entre images et sons.
  • D’un dispositif d’écoute amplifiée.
  • D’un parcours révélant seuils et transitions d’ambiance.

C’est au travers de ces différentes confrontations au terrain, articulées à une exploration et un travail d’enregistrement plus autonomes, que les participants ont développé les représentations présentées le vendredi 30 janvier 2015 à la Plateforme de Grenoble.

Selon Pascal Amphoux, animateur de cette séance de restitution, les travaux produits ont permis de révéler 5 manières de représenter visuellement le son.

Le décalage temporel, la transposition littérale et strictement codifiée, la référenciation cinématographique, la transcription graphique et la répétition ou le gommage sont ainsi autant de manières de représenter le sonore qu’il est possible de retrouver en consultant les productions exposées sur le site du Cresson .


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *